Accueil » Tour de France » La Vuelta

La Vuelta

Sur la page :

Tour d’Espagne 2020 (Revue de Presse)
Tour d’Espagne 2019 – 2018 – 2017 (Résultats, classements,…)

Palmarès
https://vloweb.wordpress.com/la-legende/palmares-courses-pro/


Tour d’Espagne Vuelta 75ème édition (Du 14 Août Au 6 Septembre 2020)

79309421_2893634193989137_1292702516630257664_o

Le Pourtalet, l’Aubisque et le Tourmalet au menu de la Vuelta 2020

Revue de presse Publié le 17/12/2019  La Dépêche du Midi Patrick Louis

Le parcours de la Vuelta 2020 a été dévoilé ce mardi (17 Décembre 2019) soir à Madrid. Les coureurs, partis des Pays-Bas, passeront par la France et le Portugal.

La 75e Vuelta s’élancera d’Utrecht, aux Pays Bas le 14 août pour s’achever à Madrid trois semaines plus tard le 6 septembre. La course se déroulera uniquement dans le Nord et le Nord-Ouest de la péninsule. Comme prévu depuis plusieurs semaines, la 9e étape, partie de Biescas s’achève au sommet du Tourmalet (côté Barèges) après les accensions du Pourtalet, de l’Aubisque et un passage au Soulor.
Autre fait marquant, le retour du terrible Angliru dans le finale de la 15e étape. Un contre-la-montre par équipes et un individuel (33,5 km) sont également prévus. Patrick Louis


Le Pourtalet et l’Aubisque mènent au Tourmalet

Revue de presse Publié le 18/12/2019  La Dépêche du Midi Patrick Louis

Sans surprise, la Vuelta 2020 offre aux grimpeurs un terrain d’expression idéal avec des ascensions dans tout le Nord de la péninsule mais aussi dans les Pyrénées françaises.

D’un pas un peu fatigué, Joop Zoetemelk s’avance sur la scène de l’auditorium du Marriott de l’avenue d’Aragon. On fête, à l’occasion d’une Vuelta qui partira de son pays, le 40e anniversaire de la victoire du plus Français des Hollandais. Toujours aussi réservé, il voit avec plaisir rappliquer une échappée royale avec Delgado, Kelly, Contador, Valverde bientôt rejoints par Miguel Indurain.

La 75e Vuelta de l’histoire ne roulera, en Espagne, que dans le Nord et le Nord-Ouest de l péninsule avec une succession de difficultés à la hauteur des programmes des années précédentes.

La séquence française

Javier Guillen, avec la complicité de son traceur Ferrnado Escartin, mise tout sur le spectacle, on ne sera pas déçu l’été prochain. La séquence française positionnée à l’entrée de la deuxième semaine partira de Biesca pour rejoindre Formigal et les pentes du Pourtalet. Depuis Laruns, les coureurs effectueront ensuite l’ascension de l’Aubisque, rejoindront le balcon du Soulor avant la montée finale du Tourmalet escaladé depuis Barèges. La deuxième journée de repos (la première suivra le transfert depuis les Pays-Bas, une troisième est prévue au lendemain de l’Angliru) permettra aux rescapés de récupérer un peu avant le final.

Attention au chrono !

L’Angliru revient, il sera précédé la veille de l’ascension de la Farrapona (il y aura une dernière arrivée au sommet à l’Alto de la Covatilla à la veille du « défilé » de Madrid !). Pour les rouleurs qui auraient sauté de joie un peu trop tôt en voyant un joli contre-la-montre sur la carte, qu’ils sachent que les derniers kilomètres du Mirador de Ezaro sont pour le moins hostiles avec certains passages à… 30 %. Patrick Louis


Article Cyclism’Actu Novembre 2019

Tour d’Espagne – Le tracé de La Vuelta 2020 le 17 décembre

Unipublic, la société organisatrice du Tour d’Espagne, a officiellement annoncé dans un communiqué de presse que le parcours de la 75ème édition de la Vuelta serait dévoilé le mardi 17 décembre à Madrid lors d’un gala diffusé en direct à la télévision sur la chaîne espagnole Teledeporte. Pour rappel, le Tour d’Espagne s’élancera en 2020 d’Utrecht, aux Pays-Bas, le vendredi 14 août et se terminera dans les rues de la capitale espagnole le dimanche 6 septembre. Il y a quelques jours, Javier Guillen, le directeur de l’épreuve, avait lâché quelques indices sur le parcours 2020.
Nous savons déjà que la Vuelta 2020 s’élancera d’Utrecht (Pays-Bas) le 14 août et qu’elle traversera lors des trois premiers jours les provinces d’Utrecht et du Brabant-Septentrional. Un contre-la-montre par équipes de 23,7 kilomètres autour d’Utrecht ouvrira ainsi l’épreuve, avant qu’Utrecht de nouveau et Breda accueillent les arrivées des deux premières étapes en ligne. Pour la suite du programme, Javier Guillen s’était exprimé auprès de Cyclingnews il y a quelques jours.

« Des étapes très intenses dés le début »

« Nous pouvons nous attendre à une Vuelta typique. L’identité de la Vuelta est tellement simple maintenant. Dès le début, vous pouvez vous attendre à des étapes très intenses. Ce seront plutôt des étapes courtes, mais dès la première semaine, vous verrez de réelles difficultés dans le parcours et cela ne fera que progresser. Nous voulons avoir de très bonnes étapes de montagne le week-end, puis une très grande étape de montagne la veille de Madrid. » Deux étapes au Pays basque et une arrivée au sommet du Tourmalet sont également fortement pressenties pour cette 75ème édition. Cyclism’Actu


Vuelta : une arrivée au Tourmalet en 2020

Revue de presse Publié le 17/11/2019 La Dépêche du Midi V.M.

Après le Tour de France cet été, le Géant des Pyrénées accueillera une nouvelle arrivée, le 28 août 2020, à l’occasion du 75e Tour d’Espagne. En 2019, l’épreuve espagnole avait organisé un contre-la-montre entre Jurançon et Pau (le 3 septembre), quelques semaines seulement après le chrono Pau-Pau de la Grande Boucle. Bis repetita en 2020 puisque, un an après une arrivée et la victoire de Thibaut Pinot au sommet du Tourmalet, les organisateurs de la Vuelta ont décidé d’en faire de même. Le 28 août, le col mythique sera le juge de paix d’une étape dont le départ se situerait en Espagne, dans la province de Huesca, à Biescas ou Sabinanigo. Un beau lot de consolation pour le Tourmalet qui ne figure pas sur la carte du Tour 2020. V.M.



Tour d’Espagne Vuelta 74ème édition (Du 24 Août Au 15 Septembre 2019)

Primoz Roglic remporte le Tour d’Espagne 2019

le Parisien(Photo : « Le Parisien »)

Article : « L’essentiel »

Primoz Roglic s’est adjugé ce dimanche la Vuelta 2019, au terme de la 21e et dernière étape gagnée au sprint par le Néerlandais Fabio Jakobsen.

Primoz Roglic (Jumbo-Visma) est devenu le premier Slovène vainqueur d’un grand Tour cycliste en remportant dimanche le Tour d’Espagne 2019, au terme de la 21e et dernière étape gagnée au sprint par le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) dans les rues de Madrid. Présenté comme le favori de la 74e édition de la Vuelta il y a trois semaines, Roglic (29 ans) s’est montré à la hauteur des attentes pour devancer sur le podium final le vétéran espagnol Alejandro Valverde (Movistar), deuxième, et son jeune compatriote Tadej Pogacar (UAE-Emirates), troisième. Il succède au palmarès au Britannique Simon Yates, absent cette année.
«Rogla», maillot rouge sans discontinuer depuis son triomphe dans l’unique contre-la-montre individuel de ce Tour d’Espagne (10e étape), a été incontestablement le plus fort tout au long des trois semaines de course. Dimanche, au terme de la traditionnelle parade ponctuée par un sprint sur le Paseo del Prado, le Slovène a franchi la ligne bras dessus, bras dessous avec ses équipiers. Cette Vuelta est pour l’ancien sauteur à ski l’aboutissement d’une mue réussie vers le cyclisme sur route, où ses talents de rouleur et sa résistance en montagne en font un favori naturel pour les grands Tours. Symbole de sa progression, il avait pris en 2018 la 4e place du Tour de France, puis la 3e du Tour d’Italie au printemps après avoir porté le maillot rose de leader.

Pogacar, révélation de l’épreuve

Cette Vuelta aura mis à l’épreuve son mental mais l’impassible Slovène s’est relevé de tout, y compris de plusieurs chutes, la première d’entre elles dès le contre-la-montre par équipes inaugural. Malgré tout, Roglic a parfaitement maîtrisé ses adversaires, assommant la concurrence lors du «chrono» individuel avant de gérer son avance sans jamais s’affoler, entouré par un collectif bien rodé qui ambitionnera sans doute de briguer le Tour de France dès l’an prochain. Egalement lauréat du maillot vert de cette Vuelta, le natif de Trbovlje a par ailleurs mis à l’honneur pendant trois semaines le cyclisme slovène, bien épaulé par la révélation de l’épreuve, le jeune Tadej Pogacar.
Âgé de 20 ans seulement, ce dernier a décroché trois étapes de haute montagne, le maillot blanc du meilleur jeune et la troisième place du classement général. De quoi se poser en rival d’avenir pour le Colombien Egan Bernal (22 ans), récent vainqueur du Tour de France. Quant au maillot blanc à pois bleus de meilleur grimpeur, il a été remporté par un lauréat inattendu: le Français Geoffrey Bouchard (Ag2r-La Mondiale), dont c’était à 27 ans la première participation à un grand Tour. Il est le premier Français à remporter ce classement depuis Nicolas Edet (Cofidis), vainqueur en 2013 et porteur du maillot rouge une journée sur cette Vuelta.

Article : « Le Parisien » Par Théo Dorangeon

ce qu’il faut savoir sur Primoz Roglic, vainqueur de la Vuelta

Le Slovène de la Jumbo-Visma a remporté ce dimanche le Tour d’Espagne, le premier grand tour de sa carrière. Voici ce qu’il faut savoir sur ce coureur de 29 ans.

La Slovénie tient son premier vainqueur d’un grand Tour. Ce dimanche, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a triomphé sur la Vuelta, où il participait pour la première fois, en finissant devant le champion du monde Alejandro Valverde (Movistar).

Le coureur de 29 ans avait pris le maillot rouge de leader à la 10e étape, après un contre-la-montre qu’il avait aisément remporté. Le coureur polyvalent, très bon rouleur, ne l’a plus jamais lâché. En plus du classement général, Roglic remporte le classement par points. À noter qu’un autre Slovène finit sur le podium : le très prometteur Tadej Pogacar (UAE-Emirates).

Du saut à skis pour débuter

Avant de grimper les montagnes, Primoz Roglic s’est amusé à les descendre à toute allure sur des skis. Dès ses huit ans, il pratique le saut à skis, et s’acharne dans cette discipline. En 2006, il décroche, avec l’équipe slovène, la médaille d’argent du concours par équipe aux Championnats du monde junior de saut à ski. Et il remporte l’or l’année suivante.

Il arrête finalement le saut à skis en 2011, expliquant au Monde qu’il « n’arriverait jamais au niveau des tout meilleurs. » Alors il a basculé vers le cyclisme : « J’ai acheté un vélo de course et j’ai découvert que je me débrouillais plutôt assez bien avec ».

Une éclosion tardive

À 24 ans, il intègre sa première équipe avec Adria-Mobil, qui court en troisième division (catégorie continentale). Avec elle, il remporte notamment le Tour d’Azerbaïdjan (2014) puis le Tour de Slovénie (2015). Prometteur malgré son âge avancé, il découvre sa première formation du World Tour avec LottoNL-Jumbo en 2016.

Gros rouleur, il démontre très vite ses qualités en remportant le chrono individuel sur le Giro 2016, son premier grand tour. Puis il enlève une étape sur son premier Tour de France en 2017.Cette même année, il devient vice-champion du monde du contre-la-montre.

Une victoire à chaque participation en grand Tour

Vainqueur d’étape sur le Giro 2016 et sur le Tour de France 2017, Roglic compte également des succès sur les autres grands Tours disputés. En 2018, il s’adjuge la 17ème étape de la Grande Boucle. Cette année, il domine les deux chronos du Giro. Sur la Vuelta 2019, il se révèle le plus fort encore sur contre-la-montre. En tout, six succès sur cinq participations.

Brillant sur le Tour 2018

S’il a remporté une étape en 2017, Primoz Roglic s’est encore plus montré sur la Grande Boucle en 2018. Pour sa troisième participation à un grand tour, le Slovène finit au pied du podium, s’adjuge une étape et envoie de belles promesses pour la suite. Car s’il possède d’excellentes capacités de rouleur, il démontre aussi ses compétences quand la route s’élève. Un avant-goût donc de sa victoire ce dimanche sur la Vuelta où il a tenu tête à des grimpeurs comme Alejandro Valverde, Nairo Quintana.

Article : « L’équipe »

Geoffrey Bouchard meilleur grimpeur

Si le Néerlandais gagne avec prestige la dernière étape, le grand vainqueur est bien Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Le Néerlandais a été le plus fort durant ces trois semaines et remporte, à 29 ans, son premier grand Tour avec plus de deux minutes d’avance sur Alejandro Valverde (Movistar). C’est le neuvième podium sur un grand Tour pour le vétéran espagnol. Roglic fait coup double en se parant aussi du maillot vert par points.
Derrière, Tadej Pogacar (UAE Emirates) a pris rendez-vous avec l’avenir en montant sur la troisième place du podium à tout juste 20 ans, et en empochant du même coup le maillot blanc. À noter qu’un Français repart d’Espagne avec le maillot à pois de maillot grimpeur en la personne de Geoffrey Bouchard (AG2R La Mondiale). Une superbe récompense pour lui qui disputait son premier grand Tour à 27 ans.

Classement Général Final (Vuelta Tour d’Espagne 2019)

1 Primoz Roglic Jumbo-Visma 83h07’31 »
2 Alejandro Valverde Movistar Team à 02’16 »
3 Tadej Pogacar UAE Team Emirates à 02’38 »
4 Nairo Quintana Movistar Team à 03’29 »
5 Miguel Angel Lopez Astana Pro Team à 04’31 »
6 Rafal Majka Bora-Hansgrohe à 07’16 »
7 Wilco Kelderman Team Sunweb à 09’47 »
8 Carl Fredrik Hagen Lotto-Soudal à 12’54 »
9 Marc Soler Movistar Team à 22’10 »
10 Mikel Nieve Mitchelton-Scott à 22’17 »

18 Nicolas Edet Cofidis à 46’07 »
24 François Bidard AG2R La Mondiale à 01h25’44 »
35 Pierre Latour AG2R La Mondiale à 01h58’47 »
47 Geoffrey Bouchard AG2R La Mondiale à 02h25’49 »
52 Rémi Cavagna Deceuninck – Quick-Step à 02h35’04 »
59 Clément Chevrier AG2R La Mondiale à 02h49’02 »
77 Dorian Godon AG2R La Mondiale à 03h22’00 »
80 Romain Seigle Groupama-FDJ à 03h27’45 »
81 Quentin Jauregui AG2R La Mondiale à 03h28’13 »
86 Cyril Barthe Euskadi – Murias à 03h31’19 »
90 Clément Venturini AG2R La Mondiale à 03h37’10 »
91 Bruno Armirail Groupama-FDJ à 03h37’47 »

Classement par points

1 Primož Roglič SLO Slovénie Jumbo-Visma 155 pts
2 Tadej Pogačar SLO Slovénie UAE Team Emirates 136 pts
3 Sam Bennett IRL Irlande Bora-Hansgrohe 134 pts
4 Alejandro Valverde ESP Espagne Movistar 132 pts
5 Nairo Quintana COL Colombie Movistar 100 pts
6 Miguel Ángel López COL Colombie Astana 76 pts
7 Philippe Gilbert BEL Belgique Deceuninck-Quick-Step 73 pts
8 Dylan Teuns BEL Belgique Bahrain-Merida 69 pts
9 Tosh Van der Sande BEL Belgique Lotto-Soudal 63 pts
10 Sergio Higuita COL Colombie EF Education First 62 pts

Classement de la montagne

1 Geoffrey Bouchard FRA France AG2R La Mondiale 76 pts
2 Ángel Madrazo ESP Espagne Burgos BH 44 pts
3 Sergio Samitier ESP Espagne Euskadi Basque Country-Murias 42 pts
4 Tadej Pogačar SLO Slovénie UAE Team Emirates 38 pts
5 Tao Geoghegan Hart GBR Royaume-Uni Ineos 35 pts
6 Wout Poels NED Pays-Bas Ineos 31 pts
7 Alejandro Valverde ESP Espagne Movistar 29 pts
8 Sergio Henao COL Colombie UAE Team Emirates 27 pts
9 Jakob Fuglsang DEN Danemark Astana 24 pts
10 Mikel Bizkarra ESP Espagne Euskadi Basque Country-Murias 22 pts

Classement du meilleur jeune

1 Tadej Pogačar SLO Slovénie UAE Team Emirates 83 h 10 min 09 s
2 Miguel Ángel López COL Colombie Astana + 1 min 53 s
3 James Knox GBR Royaume-Uni Deceuninck-Quick-Step + 20 min 14 s
4 Sergio Higuita COL Colombie EF Education First + 29 min 39 s
5 Ruben Guerreiro POR Portugal Katusha-Alpecin + 39 min 27 s
6 Tao Geoghegan Hart GBR Royaume-Uni Ineos + 1 h 01 min 26 s
7 Kilian Frankiny SUI Suisse Groupama-FDJ + 1 h 09 min 04 s
8 Óscar Rodríguez ESP Espagne Euskadi Basque Country-Murias + 1 h 10 min 36 s
9 Ben O’Connor AUS Australie Dimension Data + 1 h 23 min 15 s
10 Sepp Kuss USA États-Unis Jumbo-Visma + 1 h 32 min 55 s

Classement par équipes

1 Movistar ESP Espagne 248 h 26 min 24 s
2 Astana KAZ Kazakhstan + 51 min 38 s
3 Jumbo-Visma NED Pays-Bas + 2 h 04 min 33 s
4 Mitchelton-Scott AUS Australie + 2 h 26 min 47 s
5 AG2R La Mondiale FRA France + 3 h 14 min 43 s
6 Sunweb GER Allemagne + 3 h 20 min 18 s
7 Euskadi Basque Country-Murias ESP Espagne + 3 h 39 min 09 s
8 Bahrain-Merida BRN Bahreïn + 3 h 45 min 14 s
9 Dimension Data RSA Afrique du Sud + 3 h 56 min 09 s
10 Ineos GBR Royaume-Uni + 4 h 01 min 02 s

Les Vainqueurs d’étapes

Astana (CLME)
Nairo Quintana (Movistar)
Sam Bennett (BORA – hansgrohe) (x2)
Fabio Jakobsen (Deceuninck – Quick Step) (x2)
Ángel Madrazo (Burgos-BH)
Jesus Herrada (COFIDIS)
Alejandro Valverde (MOVISTAR)
Nikias Arndt (SUN)
Tadej Pogacar (UAD) (x3)
Primoz Roglic (Jumbo-Visma) (CLMI)
Mikel Iturria (Euskadi – Murias)
Philippe Gilbert (Deceuninck – Quick-Step) (x2)
Sepp Kuss (Jumbo-Visma)
Jakob Fuglsang (Astana)
Sergio Higuita (EF Education First)
Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step)

 



TOUR D’ESPAGNE VUELTA DU 25 AOUT AU 16 SEPTEMBRE 2018

Simon Yates remporte la Vuelta, son premier grand Tour

(Photo et Article de l’équipe)

37d99

Le Giro lui avait échappé, mais le Britannique Simon Yates s’est rattrapé sur la Vuelta. Elia Viviani a remporté dimanche la dernière étape.

Il avait craqué sur le Giro alors qu’il était leader du général, mais Simon Yates a su rebondir pour remporter la Vuelta, son premier grand Tour. Au terme de la dernière étape remportée au sprint par Elia Viviani devant Peter Sagan, Yates assure sa victoire sur le Tour d’Espagne. Avec ce premier grand succès, Yates (Mitchelton-Scott) va changer de dimension. Très à l’aise durant les 21 jours de cette 73e édition, le Britannique a porté le maillot rouge lors de 10 étapes avant de finir dans le peloton lors de la traditionnelle parade de fin de course dans les rues de Madrid. Ce triomphe marque la confirmation du potentiel du Britannique de 26 ans. Avant de confirmer sur le Tour de France ou le Giro, il pourra prétendre à de belles choses lors des Championnats du monde, fin septembre à Innsbruck. En effet, le parcours très montagneux devrait parfaitement convenir à ce grimpeur de poche (1,72m, 58kg). En tout cas, en l’absence de Chris Froome, il sera, avec son jumeau Adam, le leader de la sélection britannique.
Au niveau du classement général de cette Vuelta, l’Espagnol Enric Mas (Quick-Step Floors) et le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) complètent ce jeune podium de 24 ans de moyenne d’âge (le podium le plus jeune depuis 1936).
Alejandro Valverde (38 ans) incarnait une vieille garde qui a été confrontée à ses limites face à la nouvelle garde. Cinquième du général derrière le Néerlandais Steven Kruijswijk et devant le Français Thibaut Pinot, il se console avec le maillot vert du classement par points qu’il remporte pour la quatrième fois. Le Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) décroche le maillot du meilleur grimpeur alors que Yates rapporte également le maillot blanc du combiné. L’équipe

CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL

1. Simon Yates (Mitchelton-Scott) en 82h05’58”
2. Enric Mas (Quick-Step) à 1’46”
3. Miguel Angel Lopez (Astana) à 2’04”
4. Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) à 2’54”
5. Alejandro Valverde (Movistar) à 4’28”
6. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) à 5’57”
7. Rigoberto Uran (EF-Drapac) à 6’07”
8. Nairo Quintana (Movistar) à 6’51”
9. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) à 11’09”
10. Wilco Kelderman (Sunweb) à 11’11”

11 T.GALLOPIN  (ALM – FRA) à 12’10 »
14 R.MOLARD  (GFC – FRA) à 25’40 »
26 H.DUPONT  (ALM – FRA) à 1h11’04 »
54 S.ROSSETTO  (COF – FRA) à 2h1’43 »
56 P.ROLLAND  (EFD – FRA) à 2h4’34 »

Classement par points

1  ALEJANDRO VALVERDE MOVISTAR TEAM 131 PTS
2  PETER SAGAN BORA – HANSGROHE 119 PTS
3  ELIA VIVIANI QUICK – STEP FLOORS 105 PTS
4  SIMON PHILIP YATES MITCHELTON – SCOTT 104 PTS
5  MIGUEL ANGEL LOPEZ MORENO   ASTANA PRO TEAM 103 PTS
6  THIBAUT PINOT GROUPAMA – FDJ 95 PTS
7  DYLAN TEUNS   BMC RACING TEAM 93 PTS
8  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM LOTTO NL – JUMBO 80 PTS
9  DANNY VAN POPPEL TEAM LOTTO NL – JUMBO 80 PTS
10  GIACOMO NIZZOLO   TREK – SEGAFREDO 76 PTS

Classement de la montagne

1  THOMAS DE GENDT LOTTO SOUDAL 95 PTS
2  BAUKE MOLLEMA TREK – SEGAFREDO   83 PTS
3  LUIS ANGEL MATE MARDONES COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 64 PTS
4  BENJAMIN KING TEAM DIMENSION DATA 56 PTS
5  MIGUEL ANGEL LOPEZ MORENO   ASTANA PRO TEAM 45 PTS
6  SIMON PHILIP YATES MITCHELTON – SCOTT 38 PTS
7  THIBAUT PINOT GROUPAMA – FDJ 36 PTS
8  PIERRE ROLLAND TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 31 PTS
9  MICHAEL WOODS TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 21 PTS
10  MICHAL KWIATKOWSKI TEAM SKY 20 PTS

Classement du combiné

1  SIMON PHILIP YATES MITCHELTON – SCOTT 11 PTS
2  MIGUEL ANGEL LOPEZ MORENO   ASTANA PRO TEAM 13 PTS
3  ALEJANDRO VALVERDE MOVISTAR TEAM 18 PTS
4  THIBAUT PINOT GROUPAMA – FDJ 19 PTS
5  ENRIC MAS NICOLAU QUICK – STEP FLOORS   24 PTS
6  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM LOTTO NL – JUMBO 29 PTS
7  BENJAMIN KING TEAM DIMENSION DATA 41 PTS
8  RIGOBERTO URAN TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 45 PTS
9  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM 47 PTS
10  RAFAL MAJKA BORA – HANSGROHE 47 PTS

Classement par équipes

1 MOVISTAR TEAM 246H 50′ 04 »     
2 BAHRAIN – MERIDA 247H 35′ 40 » + 00H 45′ 36 »
3 BORA – HANSGROHE   247H 38′ 01 » + 00H 47′ 57 »
4 ASTANA PRO TEAM 247H 38′ 14 » + 00H 48′ 10 »
5 TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 247H 48′ 53 » + 00H 58′ 49 »
6 MITCHELTON – SCOTT 248H 17′ 47 » + 01H 27′ 43 »
7 TEAM DIMENSION DATA 248H 21′ 05 » + 01H 31′ 01 »
8 AG2R LA MONDIALE 248H 27′ 17 » + 01H 37′ 13 »
9 TEAM SKY 248H 37′ 47 » + 01H 47′ 43 »
10 EUSKADI BASQUE COUNTRY – MURIAS  248H 37′ 54 » + 01H 47′ 50 »

VAINQUEURS DES ÉTAPES

1 Rohan Dennis (AUS)
2 Alejandro Valverde (ESP)
3 Elia Viviani (ITA)
4 Ben King (USA)
5 Simon Clarke (AUS)
6 Nacer Bouhanni (FRA)
7
Tony Gallopin (FRA)
8 Alejandro Valverde (ESP)

9 Ben King (USA)
10 Elia Viviani (ITA)
11 Alessandro De Marchi (ITA)
12 Alexandre Geniez (FRA)
13 Oscar Rodriguez (ESP)

14 Simon Yates (GBR)
15 Thibaut Pinot (FRA)
16 Rohan Dennis (AUS)

17 Michael Woods (CAN)
18 Jelle Wallays (BEL)
19 Thibaut Pinot (FRA)
20  Enric Mas (ESP)

21 Elia Viviani (ITA)



TOUR D’ESPAGNE VUELTA 2017

Chris Froome : « C’est incroyable et inédit »

(Cyclism’Actu)

Chris Froome (Sky) a réussi son pari ! Le Britannique a réalisé, le difficile et inédit, doublé Tour de FranceTour d’Espagne. Au terme des trois semaines de course, qu’il a lui-même qualifié comme étant les plus dures de sa carrière, le Kényan Blanc n’a pas été surpuissant, mais a su faire des différences aux bons moments. Il a finalement terminé La Vuelta avec 2’15 » d’avance sur Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) et 2’51 » sur Ilnur Zakarin (Katusha-Alpecin).

(Eurosport)

Matteo Trentin (Quick-Step Floors) a remporté dimanche en début de soirée, à Madrid, la vingt-et-unième et dernière étape de la Vuelta (117,6 kilomètres), sa quatrième victoire dans cette édition 2017, en dominant aisément le sprint final. Chris Froome (Sky) a lui officiellement réussi le doublé Tour-Vuelta, une performance seulement réalisée dans le passé par Bernard Hinault (1978) et Jacques Anquetil (1963). Le Britannique s’est offert un petit plaisir supplémentaire, en allant chercher le maillot vert, devant le sprinteur italien pour deux petits points.

Ce 10 septembre 2017 restera également dans les mémoires comme le dernier jour de course d’Alberto Contador (Trek-Segafredo), vainqueur samedi au sommet de l’Angliru et quatrième du classement général. Après avoir savouré une coupe de champagne, l’Espagnol (34 ans) est entré seul en tête dans Madrid, acclamé par la foule. Il aura ce dimanche les honneurs du podium, où lui sera remis le titre de super-combatif de l’épreuve.

(L’équipe)

CLASSEMENT GENERAL FINAL TOUR D’ESPAGNE VUELTA 2017

1 C. FROOME (GBR) 82h30’02’’
2 V. NIBALI (ITA) à 2’15’’
3 I. ZAKARIN (RUS) à 2’51’’
4 W. KELDERMAN (HOL) à 3’15’’
5 A. CONTADOR (ESP) à 3’18’’
6 W. POELS (HOL) à 6’59’’
7 M. WOODS (CAN) à 8’27’’
8 M. LOPEZ (COL) à 9’13’’
9 S. KRUIJWIJK (HOL) à 11’18’’
10 T. VAN GARDEREN (USA) à 15’50’’

17 R. BARDET (FRA) à 31’21’’
52 A. ROUX (FRA) à 2h28’01’’
54 S. ROSSETTO (FRA) à 2h33’53’’
61 C. CHEVRIER (FRA) à 2h42’41’’
63 J. MAISON (FRA) à 2h45’01’’
68 J. ALAPHILIPPE (FRA) à 2h59’11’’

CLASSEMENT PAR POINT FINAL VUELTA 2017

1 C. FROOME (GBR) 158
2 M. TRENTTIN (ITA) 156
3 V. NIBALI (ITA) 128
4 A. CONTADOR (ESP) 105
5 W. KELDERMAN (NED) 97
6 I. ZAKARIN (RUS) 93
7 M. LOPEZ (COL) 90
8 J. PROJAS (ESP) 70
9 M. WOODS (CAN) 61
10 J. CHAVES (COL) 61

CLASSEMENT GRIMPEUR FINAL VUELTA 2017

1 D. VILLELLA (ITA) 67
2 M. LOPEZ MORENO (COL) 47
3 C. FROOME (GBR) 35
4  J. PROJAS (ESP) 33
5 T. DE GENDT (BEL) 30
6 T. MARCZYNSKI (POL) 28
7 R. MAJKA (POL) 28
8 S. DENIFL (AUT) 28
9 A. CONTADOR (ESP) 27
10 R. BARDET (FRA) 25

CLASSEMENT PAR EQUIPE FINAL VUELTA 2017

1 ASTANA (KAZ)
2 MOVISTAR (ESP)
3 TEAM SKY (GBR)
4 UAE TEAM EMIRATES (UAE)
5 LOTTO NL JUMBO (NED)
6 ORICA SCOTT (AUS)
7 BAHRAIN MERIDA (BRN)
8 CAJA RURAL SEGUROS (ESP)
9 BMC RACING TEAM (USA)
10 QUICK STEP FLOORS (BEL)

Les Vainqueurs d’étapes

 1 CLME Equipe BMC
 2 Y. LAMPAERT (BEL)
 3 V. NIBALI (ITA)
 4 M. TRENTIN (ITA)
 5 A. LUTSENKO (KAZ)
 6 T. MARCZYNSKI (POL)
 7 M. MOHORIC (SLV)
8 J. ALAPHILIPPE (FRA)
9 C. FROOME (GBR)

10 M. TRENTIN (ITA)
11 M.A LOPEZ (COL)
12 T. MARCZYNSKI (POL)
 13 M. TRENTIN (ITA)
14 R.MAJKA (POL)
15 M.A LOPEZ (COL)
16 C. FROOME (GBR)
17 S. DENIFL (AUT)
18 S. ARMEE (BEL)
19 T. De Gendt  (BEL)
20 A. CONTADOR (ESP)
21 M. TRENTIN (ITA)